MTO-indicateurs

MTO-indicateurs

Agrométéorologie de précision et indicateurs de risques épidémiques

Résumé du projet

  • Mesures agroclimatiques dans le couvert végétal et risques épidémiques

Le développement rapide de la technologie des objets connectés, permet d’envisager à court terme, le développement de réseaux de capteurs météo déployés à forte densité sur le parcellaire d’une exploitation. Cependant, les données météorologiques mesurées et celles utilisées par les modèles de prévision des risques répondent aux normes de la météorologie : elles visent à caractériser le climat local par des mesures standardisées, minimisant l’effet des interactions générées par des obstacles, artificiels ou naturels. Ces mesures ne décrivent donc pas, ni les variations à l’échelle intra parcellaires générées par l'interaction du sol et du développement de la culture, ni les conditions micro climatiques au sein du couvert végétal : elles ne décrivent donc que très partiellement et de manière globale les périodes favorables aux événements contaminants, spécifiques de chaque bioagresseur.

Les travaux en cours au sein de l’UMT visent ainsi à caractériser ces variations intra parcellaires du microclimat mesuré à l’échelle de la plante, et à étudier le lien avec le développement des maladies. Ces variables agrométéorologiques présentent un potentiel discriminant des événements climatiques contaminants supérieur aux mesures classiques : par exemple, sur un foyer d’oïdium très délimité et récurrent, les mesures de température et d’hygrométrie au sein de la végétation dans et hors du foyer montrent des inversions quasi quotidiennes de température en début et fin de journées.

Ce type d’observations est susceptible d’apporter des éléments d’explications au développement de tels foyers infectieux, et pourrait permettre à terme de mieux identifier les zones sensibles, et d’établir de nouveaux modèles de développement épidémiques, calibrés pour fonctionner à partir de ces données météo d’un nouveau type.

temp feuille

Voir aussi

Le projet METEOPREC se donne trois ans pour mettre à la disposition des agriculteurs une dizaine d’outils d’aide à la décision plus performants destinés aux grandes cultures et à la viticulture. Ces outils améliorés s’appuieront sur des données météorologiques rendues plus précises grâce à l’utilisation des données de stations météo d’agriculteurs et les modèles de prévision (Perspectives agricoles, mai 2019). 

  • RMT Modelia (Modélisation et Analyse de Données pour l'Agriculture)

Date de modification : 17 août 2023 | Date de création : 21 septembre 2018 | Rédaction : MR, DT